Centrale thermique Gardanne Meyreuil




2020

Pacte pour la transition écologique et industrielle du territoire de Gardanne-Meyreuil


Suite aux engagements pris par le Président de la République, le Gouvernement a décidé d’engager la fermeture, d’ici au plus tard 2022, des quatre dernières centrales électriques fonctionnant au charbon encore présentes sur le sol métropolitain (Gardanne-Meyreuil, Cordemais, Le Havre et Saint-Avold). Si ces quatre centrales assurent une part relativement faible de la production d’électricité (de l’ordre de 1 à 3 %), elles représentent près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre du secteur électrique du pays. La Loi énergie et climat du 8 novembre 2019 est venue confirmer l'ambition de la France d'atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par au moins six d'ici cette date ; cette loi entérine par ailleurs la fermeture des centrales à charbon.



Cliquez sur cette image pour accéder à ce document

Promouvoir le développement des énergies renouvelables
Produire les carburants du futur et promouvoir la mobilité durable
La création d’un pôle d’excellence régional « bois »
Une vision large et globale pour la création d’un pôle d’excellence bois
Développer une scierie en synergie avec la centrale biomasse
Développer le territoire Gardanne-Meyreuil autour d’une filière bois
Une synergie d’acteurs autour de l’économie circulaire
Valoriser la Bauxaline d’Alteo
Développer la filière de recyclage des matières plastiques
Développer la filière de recyclage déchets du BTP

L’État s’est ainsi pleinement mobilisé pour engager, aux côtés de tous les acteurs concernés, un projet économique qui a aussi pour ambition de renforcer l’attractivité du Grand port maritime de Marseille en développant des relais de croissance pour l’activité portuaire.

Ce document, particulièrement ambitieux, affiche une volonté des services de l'état, de résoudre toute une série de graves problèmes.






Protocole de travail entre le Parc national des Cévennes et E.ON
relatif à l’approvisionnement d’origine cévenole de la centrale biomasse de Provence






En vrac, voici quelques infos et quelques questions qui devraient nous amener à un vrai débat sur ce projet afin de nous aider à mieux appréhender ce difficile sujet. Merci de bien vouloir enrichir ce débat qui ne devrait laisser personne indifférent.

Ce document évolue très vite, grâce aux nombreuses réactions qu'il suscite. Merci de l'enrichir…

E.on or not E.on that is the question


 


Historique de la centrale de PROVENCE
(en bref)


La centrale de Provence est implantée sur le site de Gardanne Meyreuil à proximité de la ville de Marseille dans la région Provence Alpes Côte d'Azur et possède une puissance installée totale de 875 MW.
Elle exploite 2 tranches thermiques au charbon avec des outils performants adaptés à la demande du réseau électrique, tout en respectant son environnement, c'est son propre savoir-faire.

La tranche 4, a été mise en service en 1967, et a fait l'objet d'une importante rénovation de sa chaudière en 1995 sous l'égide de SOPROLIF (1,3 milliard de francs d'investissement). Elle est aujourd'hui équipée de la plus grande chaudière à lit fluidisé circulant du monde.
Depuis plus de 40 ans, la Centrale de Provence produit sur le site de Gardanne-Meyreuil, une part substantielle de l'électricité consommé dans la région Provences-Alpes-Côte d'Azur.

Les 875 MW de la Centrale Thermique de Provence sont ainsi prêts à répondre 24h/24 à la demande des utilisateurs domestiques et industriels.

Elle est également partenaire de plusieurs associations travaillant notamment dans le contrôle de la pollution atmosphérique (AIRMARAIX: Association pour la surveillance de la qualité de l'air de l'Est des Bouches du Rhône, du Var et du Vaucluse, CYPRES: Centre d'information du public pour la prévention des risques industriels et de la protection de l'environnement).

Historique de la centrale de PROVENCE (en bref)
Plusieurs dates ont marqué l'évolution de l'exploitation sur le site.

Avant 1953 : Occupation du site par des terres agricoles.

1953-1958 : Début de la construction des tranches 1, 2 et 3 de la Centrale de Provence. Durée de la Construction : 4 ans. Capacité de production : 3 x 55 MW. Exploitation par les Houillères du Bassin de Provence, ultérieurement intégrées dans les Houillères de Bassin du Centre et du Midi (HBCM).

1967 : Mise en service de la tranche 4 d'une puissance de 250 MW.

1981 : Arrêt des tranches 1, 2 et 3. Début des travaux de construction de la tranche 5 d'une puissance de 600 MW.

1984 : Mise en service industriel de la tranche 5.

De quoi s’agit-il ? De reconvertir de la tranche 4 de la Centrale Thermique de Meyreuil-Gardanne, en centrale de production électrique à biomasse : en clair d’utiliser du bois et produits végétaux en remplacement des combustibles fossiles actuels (le charbon et le coke de pétrole).

À l'issue d'un parcours technique et administratif très complexe, c'est dans les Bouches du Rhône, sur le site de de Meyreuil-Gardanne, que fonctionnera la plus grande centrale électrique biomasse jamais implantée en France, d'une puissance de 150 MW. Cette construction permettra de répondre au besoin d'un projet d'avenir pour pérenniser les emplois liés à la production d'électricité sur le site.

Deux points essentiels, c’est d’abord de maintenir l’emploi sur le site de Gardanne et ensuite de pérenniser un site industriel de grande qualité.

Lisez : Halte à la Biomascarade



A tord ou à raison, ce projet ne fait pas l'unanimité...Une constélation d'associations, d'élus locaux, de citoyen contestent ce projet.




Arrêtés, enquêtes publiques, etc...


Entreprise : E-ON Centrale de Provence

Objet : Projet de modification de la tranche 4 en biomasse

- Résumé non technique Etude d'impact - 3,69 Mb

- Résumé non technique Etude de dangers - 0,74 Mb

- Avis de l'autorité environnementale - 1,15 Mb

- arrêté d'enquête publique 24052012 - 0,85 Mb

- avis d'enquête 24052012 -0,46 Mb

- Rapport d'enquête - 10,93 Mb

- Conclusions du commissaire enquêteur - 0,92 Mb

- Arrêté d'autorisation biomasse EON - 0,62 Mb

Objet : Emissions de poussières

- Arrêté de prescriptions complémentaires - 0,53 Mb







Association Causses-Cévennes d'action citoyenne

Avenue du Devois, Le Devois, Saint Sauveur Camprieu, 30750, tel 0467826111.
Site internet : http://www.accac.eu, Email: adhca@live.fr